Pendant longtemps, on a pensé que la consommation de végétaux « durs », tels que des graines protégées par une coquille, induisait des trous microscopiques dans l’émail dentaire. Mais une étude publiée dans Nature vient remettre ce dogme en question. En effet, des chercheurs de l’université de…

Consulter l’article d’origine

Partagez notre article:

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email