Le mardi 22 octobre, la commission thaïlandaise des substances dangereuses a voté l’interdiction du paraquat, du glyphosate et du chlorpyrifos, malgré les protestations des agriculteurs locaux. Saluée par le réseau de vigilance sur les pesticides thaïlandais, cette décision entrera en vigueur le 1er décembre 2019. Deuxième exportateur mondial de riz et de sucre, la Thaïlande fait partie des plus gros consommateurs de pesticides, qui se voient progressivement éliminés à travers le monde en raison de (…)

Consulter l’article d’origine

Partagez notre article:

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email