Des carottes sédimentaires couvrant 10.000 ans, prélevées dans un lac alpin d’origine glaciaire, ont démontré que des traces de cuivre, mercure, antimoine et plomb persistaient toujours. Bien que très localisée géographiquement, cette pollution était aussi importante qu’aujourd’hui. Ces…

Consulter l’article d’origine

Partagez notre article:

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email